All posts by UDS

Covid-19 – l’UE lance une étude pour évaluer l’impact de la pandémie dans le secteur culture

ÉTUDE

L’Union Européenne lance une enquête en ligne à l’attention de tous les intervenants du secteur culturel afin de définir des recommandations et des soutiens nécessaires à destination des décideurs politiques européens.

L’étude, qui a démarré le mercredi 25 mars 2020, s’adresse à tous les intervenants du secteur culturel. Elle est éditée via le programme Europe Créative et doit aboutir à un ensemble de recommandations pour les États membres de l’Union européenne

pour répondre au questionnaire en ligne

.https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeIPKTQfA3RQR1jkXyoZ4y1Oadza_9oY1-NrTsrdR0AGGDNRQ/viewform

Covid-19 – le ministère de la Culture informe

Le secteur culturel est particulièrement impacté par la propagation du virus Covid-19. Le ministère de la Culture s’est doté d’une cellule d’information destinée à aider les professionnels et a pris des dispositions spécifiques, en lien avec le ministère de l’économie et des finance

Congés 

L’article 1 de l’ordonnance n°2020-323 du 25 mars 2020 prévoit qu’afin de faire face aux conséquences économiques, financières et sociales de la propagation du covid-19, par dérogations aux dispositions du Code du  travail et aux stipulations conventionnelles applicables dans l’entreprise ou la branche, un accord d’entreprise, ou à défaut, un accord de branche, peut déterminer les conditions dans lesquelles l’employeur est autorisé à décider : 

– de la prise de congés payés acquis par un salarié (y compris avant l’ouverture de la période au cours de laquelle ils ont normalement vocation à être pris) ;
– de modifier unilatéralement les dates de prise de congés payés. 
La prise des congés ou la modification des congés ne peut concerner que 6 jours de congés, un délai de prévenance d’au moins 1 jour franc devant être respecté. 

La période de congés imposée ou modifiée en application du présent article ne peut s’étendre au-delà du 31 décembre 2020.

Assurance chomage

Entrée en vigueur d’une ordonnance relative aux revenus de remplacement

L’ordonnance n°2020-324 du 25 mars 2020, qui fera l’objet d’un décret d’application, permet la prolongation du bénéfice, sous certaines conditions, pour les demandeurs d’emploi qui ont épuisé leur droit à compter du 12 mars 2020 :

  • de l’allocation chômage ;
  • ou de l’allocation de solidarité spécifique ;
  • ou de l’allocation d’assurance dont la charge est assurée par les employeurs publics ;
  • ou des allocations spécifiques pouvant être versées aux intermittents du spectacle.

Consulter notre repère juridique “Intermittents du spectacle : les mesures mises en place par le gouvernement”

Cellule d’écoute / Contacts utiles par secteur

pous êtes un professionnel du théâtre, cirque et art de la rue : juridique@artcena.fr

vous êtes un professionnel de la danse : ressources.pro@cnd.fr

pour toutes les autres questions relatives au spectacle : covid19-spectacles@culture.gouv.fr

vous êtes un artiste, plasticien ou professionnel de l’art contemporain : info.cnap@culture.gouv.fr

Mesures exceptionnelles de soutien aux intermittents et salariés du secteur culturel dans le cadre de la crise sanitaire

Muriel Pénicaud, ministre du Travail, et Franck Riester, ministre de la Culture, annoncent des mesures exceptionnelles de soutien aux intermittents et salariés du secteur culturel dans le cadre de la crise sanitaire.

Afin de limiter les impacts sociaux de la crise sanitaire liée à l’épidémie du coronavirus, qui affecte particulièrement les intermittents du spectacle (artistes interprètes et saisonniers) et autres salariés (contrats courts…) du secteur culturel, Muriel Pénicaud, ministre du Travail, et Franck Riester, ministre de la Culture, ont décidé de neutraliser la période démarrant le 15 mars et s’achevant à la fin du confinement de la population française pour :

–       le calcul de la période de référence ouvrant droit à assurance chômage et à droits sociaux pour les intermittents du spectacle (artistes interprètes et techniciens), afin de ne pas pénaliser les intermittents qui ne peuvent travailler et acquérir des droits pendant cette phase de l’épidémie du coronavirus ;

–       le calcul et versement des indemnités au titre de l’assurance chômage pour les intermittents du spectacle (artistes interprètes et techniciens) et autres salariés (contrats courts…) du secteur culturel, afin que les personnes arrivant en fin de droit pendant cette phase de l’épidémie puissent continuer à être indemnisées.

https://www.culture.gouv.fr/Presse/Communiques-de-presse/Mesures-exceptionnelles-de-soutien-aux-intermittents-et-salaries-du-secteur-culturel-dans-le-cadre-de-la-crise-sanitaire?fbclid=IwAR3Vx82NVAAGUshbPt_8Ofq7iS4wKTUVL4P23L0tO-WxgeWw_PZU2n54nOM

Le ministre de la Culture étudiera par ailleurs, en lien avec les professionnels et les organisations syndicales de salariés et d’employeurs, les dispositifs d’accompagnement qui permettront de soutenir l’emploi artistique à l’issue de l’épidémie.

BIS DE NANTES

Biennale internationale du spectacle

L’événement
des professionnels
du spectacle et
des acteurs culturels

Nantes – 22 et 23 Janvier 2020

Ateliers Le 23/01 à 16h – Salle A

Le point sur les questions des droits d’auteur des scénographes et explications de ce qui changera à partir de janvier 2020.

AVEC : Emmanuel De Rengervé, SNAC, Camille Dugas, scénographe de l’UDS

Archéologie de la scénographie

Excavating the Remains of French Scenography in Prague, créé par les scénographes et chercheuses Carolina E. Santo et Emmanuelle Gangloff, qui sera présenté dans le cadre du  » site specific performance festival » lors de la quadriennale de Prague 2019.

En tant que citoyennes et scénographes françaises, notre projet pour le « Site-specific Performance Festival » de la Quadriennale de Prague 2019 est de déterrer un imaginaire de la scénographie française qui serait resté enterré dans le parc des expositions de Prague, empêchant sa participation nationale officielle depuis 2003.  Pendant les neuf jours du festival, nous effectuerons une fouille archéologique fictive. Ce cadre dramaturgique nous permettra de devenir des scénographes-archéologues, afin de documenter et de « performer » la mémoire des relations entre la France et la Quadriennale de Prague depuis sa création en 1967.

Cette performance entend valoriser le patrimoine scénographique français par la mise à disposition d’une collection d’archives matérielles et immatérielles que nous aurons collecté et enterré, mais surtout par l’émotion de la découverte de ces éléments signifiants (lettres, des portraits de scénographes, des projets rejetés, des maquettes enfouies, ou des témoignages inédits) qui seront déterrés à vue du public et qui constitueront ainsi une mémoire vivante de la scénographie française.

Le processus de déterrement et d’exposition des objets de mémoire nous permettra d’observer différents épisodes des liens historiques franco-tchèques. 

plus d’info sur leur site: hthttps://archeologiedelascenographie.home.blog/

La France participe à la Quadriennale de Prague,

Après une longue absence , grace aux effort de l’équipe de l’union des scénographe La France participe à la Quadriennale de Prague 2019, le plus grand événement international consacré à la scénographie et à l’architecture de théâtre. Elle présente deux pavillons, sous la direction artistique de Philippe Quesne et avec la participation de huit établissements nationaux d’enseignement supérieur français.
En accord avec le ministère l’événement est coordonné par nos partenaires: ARTCENA, Centre national des arts du cirque, de la rue et du théâtre avec le soutien du ministère de la Culture (DGCA), de l’Institut français, de l’Institut français de Prague, en coproduction avec Nanterre-Amandiers, Centre dramatique national.

le jury de la Quadriennale de Prague a sacré Microcosm de Philippe Quesne meilleur pavillon de la section “Pays et Régions”.  Une récompense qui célèbre à la fois la création d’un auteur-scénographe mêlant arts visuels et arts vivants et le retour de la France absente de cette manifestation internationale depuis 16 ans !

La scénographie et la création contemporaine à l’honneur à l’Ambassade de France en République Tchèque !

Pour conclure ce grand retour de la France à la Quadriennale, la délégation prit le chemin de l’Ambassade de France en République Tchèque où tous les étudiants de scénographie français présents à Prague furent invités par Monsieur l’Ambassadeur pour une réception.

Téléchargez le dossier de presse

Téléchargez le supplément artpress dédié à la France à la Quadriennale de Prague 2019

Démarche d’éco-conception dans la production des scénographies

Le Festival d’Aix publie le premier GUIDE MÉTHODOLOGIQUE D’ÉCO-CONCEPTION DES DÉCORS. Devançant les préconisations de la stratégie ministérielle de développement durable du Ministère de la culture encourageant « une démarche d’éco-conception dans la production des scénographies et des manifestations culturelles », le Festival d’Aix lance en 2014 une initiative en recherche et développement sur l’éco-conception de ses décors. Cette  initiative est dès lors accompagnée par le Pôle éco-design avec le soutien de l’ADEME et de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Ce guide pratique permet de mieux comprendre les enjeux financiers, environnementaux et humains liés à la production d’un décor d’opéra, d’impliquer tous les partenaires et parties prenantes qui entrent en jeu dans la production des décors et de leur transmettre un savoir faire, de mobiliser l’ensemble des acteurs pour démultiplier les effets, et de faire des économies substantielles. Il a pour vocation à s’ouvrir et à s’enrichir grâce à la mutualisation de la démarche avec de nombreuses autres maisons d’opéra et de théâtre. https://festival-aix.com/fr/blog/actualite/innovation-exclusive. Téléchargez le guide en pdf sur le site du festival.

https://festival-aix.com/fr/blog/actualite/innovation-exclusive

50 ans de l’OISTAT à Cardiff

OISTAT a célèbré avec l’UDS ses 50 ans de design et d’influence culturelle au Royal Welsh College du 29 août – 2 septembre 2018

Le Royal Welsh College, lieu du World Stage Design 2013, a été l’hôte de la série d’activités et d’événements de célébration publique, comprenant des présentations d’ateliers et de performances, des expositions, des colloques et des conférenciers.

Les événements ont abordé des domaines allant de la conception de la performance au théâtre technique, à l’architecture du théâtre, à l’éducation et à la recherche. le programme incluent un atelier de collaboration avec le projet STORM du National Theatre Wales, et des ateliers avec des artistes invités, le scénographe japonais Kazue Hatano, et le directeur artistique Aby Cohen.

OISTAT a 6 commissions; Ce sont l’architecture, l’éducation, la conception de la performance, la publication et la communication, la recherche et la technologie. OISTAT a quatre projets internationaux renommés: World Stage Design, Scenofest, Concours d’architecture de théâtre et Prix de l’invention technique. Le siège de l’OISTAT a été transféré à Taipei en 2006.

OISTAT – Organisation internationale des scénographes, des architectes de théâtre et des techniciens, a été fondée en 1968 en tant qu’organisation coopérative, globale et non gouvernementale.

LE COSTUME SUR UN PLATEAU

Colloque international
Manifestation dans le cadre de la semaine des Arts et des Médias qui se déroule du 12 au 13 mars 2019

Organisation :
Muriel Delamotte, Myriam Fouillet, Kira Kitsopanidou et Catherine Treilhou-Balaudé

Présentation :
Le costume, indispensable aux arts du spectacle, est un riche objet de questionnements encore peu abordé dans la recherche scientifique en France. Ce n’est qu’à partir des années 2000 qu’un intérêt pour le costume de scène et d’écran émerge, en particulier dans les pays anglosaxons, avec des travaux en histoire, sociologie et anthropologie des pratiques costumières. Rare dans les études sur le costume, l’approche transversale visant à observer les pratiques de création à la fois dans le domaine des arts de la scène et celui des arts de l’écran, est au coeur de la démarche de ce colloque qui se propose de mettre en évidence les caractéristiques de création du costume propres à la nature de chaque forme d’expression artistique, tout en opérant un rapprochement permettant de mettre en exergue les nombreuses similitudes ou points de contact dans la manière de penser ce dernier. Adoptant une définition du costume inclusive de tous les arrangements du corps (vêtements, accessoires, masques, coiffure et maquillage), les interventions questionneront tant le processus créatif (décisions esthétiques, matériaux, techniques préparatoires), le « réseau de coopération » (interactions entre métiers du costume, frontières avec les métiers de l’habillement) et l’évolution des pratiques sous l’effet de nouvelles techniques, que le processus de légitimation des objets et des agents du costume et les enjeux de la patrimonialisation et de la valorisation à travers les stratégies des grandes institutions patrimoniales.

Maison de la Recherche de l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3
salle ATHENA
4 rue des Irlandais – Paris 5ème