scene

La scène

La diversité des espaces de représentation d’un spectacle n’a de limites que celles fixées par l’imaginaire du metteur en scène.

Les lieux les plus incongrus sont susceptibles d’accueillir artistes, spectateurs, décors, ainsi que la machinerie pouvant les faire fonctionner.

Gymnase, chapiteau, usine en friche, quai de gare, ascenseur, plein air, appartement… la scène ne se limite pas aux quatre murs d’un théâtre établi. Il est toutefois évident qu’un plateau pourvu d’un équipement de machinerie permanent et performant apporte un confort de travail et des gages de sécurité pour les équipes de techniciens et d’artistes.

L’e-book de la machinerie

Loin de la technicité affirmée propre au domaine du son et de la lumière, la machinerie de théâtre – ou plus largement du spectacle – demeure la face cachée de la mise en œuvre technique. Pourtant, la scène – espace durable ou éphémère – est un lieu d’évolution de l’artiste. Cette caractéristique définit la scène et la technique qui s’y réfère comme le « cœur battant » du théâtre. Les éléments d’éclairage, de sonorisation et la scénographie y sont installés un temps donné grâce à la compétence et à l’engagement des techniciens du plateau, dans une recherche constante d’esthétisme et de sécurité.

A l’instar des autres sites de la collection, l’e-book de la machinerie offre une approche physique de la machinerie par les poids et masses. S’en suivent les moyens de levage, le descriptif de la scène et de la machinerie, la mise en pratique sur un plateau. Au delà de ce savoir technique, le travail des machinistes sur un plateau – au plus près de l’artiste – nécessite d’incontournables qualités humaines et de savoir-être, qui valorisent encore la beauté du travail de ces artisans de l’ombre.

http://www.machinerie-spectacle.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *