Capture d’écran 2017-01-15 à 18.04.02

CHAMPS MÊLÉS

VIENT DE PARAITRE
«Un livre d’expériences et de transmission»
par Alain Batifoulier.
A travers plus de 500 documents graphiques et photographiques,en couleurs, en noir et blanc, et une narration très personnelle, se dessine l’entité unique de cinquante ans de travail d’Alain Batifoulier, scénographe,muséographe.

EDITÉ PAR ALAIN BATIFOULIER ET STUDIO TOVAR
FORMAT 20x26cm
RELIURE Dos collé
346 pages / 500 illustrations couleur et noir et blanc
CONCEPTION GRAPHIQUE Alain Batifoulier et Simon de Tovar
PRIX DE VENTE PUBLIC 35 euros
VENTE PAR CORRESPONDANCE :
alain.batifoulier@orange.fr
6 rue Jenner 75013 Paris
ou dans certaine librairies spécialisées
Une proposition de navigation dans le mystère des rêves, des réalités d’une certaine forme de création pour le théâtre, l’art de montrer en exposition, les pièces à conviction pour tenter d’entrer dans le monde intérieur d’Alain Batifoulier scénographe, muséographe.
Les dessins, les griffonnés, la pensée et les traces, les maquettes, les rêveries, les projets de concours, les esquisses de costumes, les évolutions au cours du travail, les errances au théâtre, les sensations photographiques et graphiques… sont la notation musicale de ce travail du scénographe. Tout revient des cartons délacés à travers plus de 150 spectacles et 130 mises en espace d’expositions.
On croise là Galilée, Roméo, Lear, Scapin et Lorenzaccio, mais aussi Gérard Philipe, Sarah Bernhardt et Eugène Ionesco qui s’exposent, des affiches, des architectures bâties sur les scènes à Avignon, Paris, Marseille, Bruxelles et Lyon, des installations d’expositions dans des Musées (Galliera, Carnavalet, Petit Palais, Musée d’Art
et d’Histoire du Judaïsme), de grandes Institutions (Bibliothèque nationale de France, Centre National du Costume de Scène), des Centres d’art contemporain, des promenades à Shanghai, des costumes insolites. Mais aussi des rencontres
avec des metteurs en scène Philippe Faure, Daniel Mesguich, Marcel Maréchal, Jean Gillibert, Pierre Sala, un chorégraphe Felix Blaska et des commissaires d’expositions avec la diversité de leurs connaissances… Tout s’imbrique, l’histoire
de l’art, le monde des livres, les artistes d’aujourd’hui, la science et l’archéologie, avec les richesses des langues traversées aux côtés des écrivains classiques et contemporains qui hantent les scènes…
C’est une alchimie entre des lieux, des personnalités, des moments, des oeuvres…où l’on peut tenter de découvrir en quoi la lumière du spectacle théâtral peut éclairer le problème de la mise en lumière de l’oeuvre exposée et vice et versa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *